Meuble industriel : grande distribution ou artisanal ?

La décoration de style industriel a envahi les intérieurs depuis quelques années et s’inspire des lofts new yorkais transformés en habitations après la disparition des usines. Il est désormais très facile de trouver des meubles industriels dans les enseignes de grande distribution. Mais faut-il privilégier ce choix ou se tourner vers des professionnels spécialisés dans le travail du bois et de la ferronnerie ? Chaque choix a ses avantages et ses inconvénients et plusieurs critères sont à prendre en compte avant de faire un choix.

Les avantages des meubles sur mesure

En faisant appel à des artisans qualifiés et spécialisés comme Cervus dans le domaine de la menuiserie, l’ébénisterie ou la ferronnerie, vous vous assurez la fabrication d’un meuble d’une extrême qualité. Vous pouvez concevoir votre meuble industriel en collaboration avec les différents professionnels en prenant en compte les mesures exactes dont vous avez besoin. C’est la solution idéale si vous possédez des recoins atypiques dans votre logement mais que vous ne voulez pas perdre de place.

Des enseignes comme ikea ou maisons du monde proposent elles des produits à dimensions imposées.

Bien choisir son artisan spécialisé

Avec des artisans spécialisés, vous avez aussi la possibilité de choisir toutes les caractéristiques de votre meuble : essence, finition, détails, présence de métal, de cuir ou d’autres matières, peinture ou personnalisations spécifiques…

Les inconvénients des meubles sur mesure

Si vous avez un budget assez limité, la création d’un meuble industriel sur mesure n’est peut-être pas la meilleure solution. S’offrir les services d’un ébéniste ou d’un ferronnier coûte souvent plusieurs milliers d’euros. Comptez en moyenne entre 1000 et 3000 euros pour un meuble TV industriel fabriqué sur mesure. La fabrication d’un buffet imposant peut être uniquement réalisée sur devis.

Bien acheter son meuble de type industriel

Si vous faites appel aux services des artisans tous corps d’état, la fabrication d’un meuble sur mesure coûtera sans doute un peu moins cher, mais vous n’aurez pas la possibilité de choisir vous-même les professionnels qui réaliseront votre meuble.
Les meubles sur mesure ont aussi l’inconvénient d’être plus difficiles à mettre en oeuvre que le simple achat dans une boutique spécialisée. Leur conception peut prendre plusieurs mois en fonction de la taille et de l’artisan.

Les avantages des meubles en grande distribution

Les meubles industriels que l’on trouve en grande distribution ont l’avantage d’être beaucoup moins chers qu’un meuble sur mesure. Un meuble TV coûte en général entre 100 et plusieurs centaines d’euros en fonction de l’essence de bois utilisée, de la taille et des finitions utilisées. Mais il est très rare que ces meubles coûtent plus de 1000 euros.

Une grande diversité de styles

L’autre avantage de la grande distribution est la variété de styles. Ces meubles sont imaginés par des décorateurs et stylistes pour pouvoir être adaptés à différentes décorations. Il n’est pas rare qu’ils soient aussi un peu plus légers, même en étant fabriqués dans du bois massif. Il est aussi beaucoup plus facile de s’en procurer en raison de la production en masse.

Les inconvénients des meubles en grande distribution

Si les meubles de style industriel que l’on trouve en grande distribution sont moins chers, c’est parce que leur qualité est généralement plus faible. Conçus pour être fabriqués en masse, ils sont parfois montés de façon à optimiser la production et ne sont pas toujours très solides, malgré le respect des critères de sécurité.
Un meuble trouvé en grande distribution n’est pas unique. Le buffet que vous avez choisi pour aller avec votre décoration a de grandes chances d’être aussi présent dans un autre foyer avec un style similaire.

Trouver le meuble parfait

À vous de trouver la décoration qui permettra à votre meuble d’être mis en valeur de façon différente.

Pour trouver le meuble parfait, n’hésitez pas à faire le tour des marchés aux puces. C’est une bonne alternative entre le meuble artisanal et la grande distribution et vous permettra d’apporter une touche personnalisée à votre intérieur.


Meuble industriel artisanal sur mesure : quels artisans ?

Si vous souhaitez faire réaliser un meuble sur mesure de style industriel, vous devez faire appel à des artisans spécialisés dans le travail du bois, du fer et parfois du cuir. Il faut donc se tourner vers un menuisier ébéniste, un ferronnier ou encore un sellier. Mais pour les choisir, il faut prendre en compte certains critères comme les qualifications, les certifications et les expériences des clients avec les entreprises désignées.

Le menuisier ébéniste

Un menuisier ébéniste est un artisan spécialisé dans la fabrication de meubles en bois, c’est donc le professionnel idéal pour réaliser votre meuble sur mesure de style industriel. Historiquement, un menuisier et un ébéniste avaient des compétences différentes, mais les deux métiers sont aujourd’hui étroitement associés. L’ébéniste a toutefois plus de compétences pour travailler les essences de bois rares et réaliser des finitions en utilisant les techniques de la marqueterie.

Des meubles haut de gamme

Faire appel à un menuisier ébéniste permet d’avoir un meuble haut de gamme, conçu exactement selon les dimensions souhaitées et avec les essences et finitions que vous désirez. Si vous avez un budget suffisamment important ou que vous souhaitez un meuble unique, c’est la solution idéale. N’hésitez pas à demander des références ou à voir les réalisations précédentes du menuisier.

Le ferronnier

Le talent des ferronniers est souvent utilisé pour fabriquer des escaliers, des portes en fer forgé, des barrières, des garde corps ou des verrières en fer. Mais ils sont capables de travailler le métal dans de nombreuses conditions et ils peuvent être très utiles pour fabriquer un meuble de style industriel. Leur expérience avec le métal et le fer est indispensable pour la conception d’un meuble entièrement fait de matériaux métalliques.

Différents styles de meubles disponibles

Un ferronnier intervient en complément d’un menuisier ébéniste et il peut être utile de fabriquer les plans d’un meuble en collaboration avec les deux artisans, surtout si vous désirez un grand meuble. Un ferronnier peut utiliser diverses techniques en fonction du style que vous désirez et travailler la ferraille avec différents outils pour lui donner un fini de qualité.

Les artisans tous corps d'état, une bonne alternative ?

Pour un meuble de type industriel, vous pouvez aussi faire appel à des artisans tous corps d’état. Ces artisans sont surtout utiles si vous devez respecter certains délais ou si vous voulez vous épargner le travail de recherche des différents artisans. La réalisation d’un meuble sur mesure par ces artisans est beaucoup plus rapide, mais vous n’avez pas le choix concernant les spécialistes qui exécuteront le travail.

Bien choisir son fabricant de meubles

La réalisation d’un meuble de type industriel par une entreprise tous corps d’état a toutefois l’avantage d’être un peu moins chère par rapport à la fabrication en collaboration avec un menuisier ébéniste et un ferronnier. Pour choisir des entreprises de qualité, vous pouvez vous référer aux qualifications et certifications accordées par des organismes qualité.

Faut-il fabriquer un meuble soi-même ?

Si vous possédez quelques connaissances en menuiserie et avez les outils nécessaires, vous pouvez réaliser certains meubles vous-même pour faire des économies. Toutefois, les meubles industriels nécessitent également des compétences en ferronnerie ou une capacité à travailler le cuir. Pour avoir un meuble inspiré de ce style, mieux vaut faire appel à des artisans qui savent travailler ces différents matériaux.

Sans garantie d'un meuble de qualité

De même, il est déconseillé de fabriquer des meubles trop imposants soi-même car le risque de chute est plus important et la sécurité n’est pas assurée. En faisant appel à un professionnel, vous avez la garantie d’un meuble de qualité fabriqué selon les normes de sécurité actuelles.


Les couleurs tendances pour les meubles industriels

La décoration industrielle a comme particularité de ne pas utiliser une gamme de couleurs très variée. Pourtant, il est possible de trouver un peu d’originalité dans les matériaux utilisés.

Le noir, couleur dominante

La tendance des meubles industriels s’inspire des anciennes usines américaines reconverties en habitation que l’on trouve souvent à New-York. Le métal noir est donc l’une des dominantes dans ces meubles. D’aspect brut et parfois vieilli, il est souvent assez solide et malgré son apparence sombre, ne peut pas s’accorder avec toutes les couleurs dans une décoration.

Pour mettre en valeur le meuble

Pour réveiller le métal noir et le mettre en valeur, on peut utiliser d’autres couleurs brutes pour les meubles comme le marron, le beige ou le gris. Pour des objets déco comme des tables au design indus, choisissez des couleurs un peu plus voyantes comme le rouge, l’orange et le jaune. Disposés par touches, ces objets mettent parfaitement en valeur le côté industriel de la décoration. Il faut toutefois éviter d’utiliser du plastique et privilégier les matières plus brutes.

Les couleurs du bois

Les meubles industriels s’inspirent directement de la grande époque ouvrière et sont généralement construits pour durer le plus longtemps possible. On utilise donc souvent du bois massif. La dureté du bois fait partie des critères les plus importants, mais la teinte a aussi son intérêt. Celle ci peut dépendre de l’essence de bois utilisée ou de sa finition : brute, vernie, cirée, ou encore laquée.

Différentes teintes pour différents types de meubles

Pour une finition claire de couleur beige, le manguier massif, le hêtre ou le frêne sont de bonnes essences de bois. Le sapin et le pin apportent un côté plus naturel tout en restant clairs et ont l’avantage d’être légers et parfaits pour des meubles à déplacer. Certains meubles en bois brut peuvent aussi être fabriqués en chêne. La finition a également une influence sur la couleur du bois et les matériaux cirés et vernis ont tendance à être plus sombres.

Les couleurs du cuir

Le cuir est un peu plus rare sur les meubles de type industriel mais peut être parfois utilisé, notamment pour fabriquer des lanières ou des assises de siège. Dans la plupart des cas, on utilise du cuir marron, ce qui donne un aspect plus brut et usé au meuble, mais d’autres couleurs peuvent être utilisées.
Le cuir noir est aussi relativement populaire pour certains meubles. Grâce à la différence de matière, il s’accorde très bien au métal noir malgré sa couleur similaire. Les autres couleurs de cuir sont beaucoup moins utilisées en raison de la difficulté de les accorder au style industriel.

Entretenir le cuir de son meuble type industriel

Pour un entretien plus facile, on peut aussi choisir des meubles en croûte de cuir. Les coloris peuvent différer en fonction du cuir choisi, mais la couleur marron est la plus utilisée pour des meubles. La croûte de cuir est souvent utilisée pour fabriquer des canapés, des sièges ou des meubles d’usage quotidien, en raison de sa résistance bien plus importante que la fleur de cuir.

Le métal peint

Pour faciliter la décoration ou apporter une touche d’originalité au meuble, il arrive que l’on utilise du métal que l’on peint. Cela permet de donner au meuble le style que l’on veut. Pour des produits fabriqués presque exclusivement en métal, on utilise souvent des couleurs très franches : du vert, du rouge ou du jaune. Le vert se décline régulièrement en différentes teintes : bleu vert, vert kaki, vert prairie…

Des couleurs naturelles

Quand on mélange du métal avec d’autres matières comme du bois, du cuir, de la céramique ou du bambou, il est préférable d’utiliser des couleurs plus naturelles, comme la rouille, le blanc ou le gris. Des couleurs naturelles permettent d’harmoniser la décoration beaucoup plus facilement et on les utilise beaucoup pour les objets déco.


Comment nettoyer un meuble industriel ?

Les parties métalliques d’un meuble industriel ne présentent pas de difficulté pour le nettoyage et supportent très bien les produits détergents classiques, même si de l’eau et du savon suffisent. De même, les parties fabriquées en mélaminé ou en particules de bois peuvent être facilement nettoyés avec des produits proposés dans les grandes surfaces. Mais le bois présent dans les meubles industriels nécessite un tout autre traitement, en fonction de sa finition et de son essence.

Nettoyer un bois brut ou naturel

Ce type de bois est assez rare sur un meuble car il ne dispose d’aucune finition permettant de protéger sa surface. Même si on utilise souvent un bois dur pour le protéger des chocs, cela ne le rend pas moins vulnérable aux taches du quotidien. Pour un entretien courant, il est conseillé d’utiliser une brosse à dents préalablement imbibée d’eau chaude et de savon noir.

Les tâches d'un meuble type industriel

Pour nettoyer une tache incrustée, il n’y a pas d’autre choix que de poncer légèrement la surface avec un papier de verre un peu abrasif en veillant à poncer dans le sens des veines du bois pour ne pas abîmer la surface.

Nettoyer un bois ciré

Un meuble en bois ciré est un peu plus facile à entretenir en raison de la couche de cire qui sert de protection. Il faut toutefois veiller à l’entretenir pour ne pas qu’il s’encrasse au fil des mois et des années. Pour un entretien régulier, utilisez une éponge en microfibre légèrement humidifiée afin d’enlever les poussières. Pour préserver la couche de cire et redonner un peu d’éclat, un produit spécialement formulé pour le bois suffit, à passer une ou deux fois par an.

Prendre soin de ses meubles industriels

Pour une tache, vous pouvez utiliser un détachant à condition de ne jamais verser le produit directement sur le bois et de toujours utiliser un chiffon microfibre. Pour une rayure, un chiffon imprégné d’essence de térébenthine peut être très efficace, de même que le white spirit.

Nettoyer un bois laqué

Le bois laqué a de nombreuses qualités esthétiques pour un meuble industriel, mais sa finition est très fragile et reste souvent confinée aux buffets ou meubles qui ne sont pas utilisés de façon quotidienne. Pour un entretien régulier, utilisez toujours un chiffon microfibre humide ou un chiffon de soie pour ne pas abîmer la surface. Faites des gestes circulaires et essuyez toujours les traces d’humidité.

Une tâche persistante

Si une tache persistante a fait son apparition sur la laque, préparez un mélange à base de farine, d’huile de lin et d’essence de térébenthine à parts égales et imbibez un chiffon de soie. Faites des gestes doux et circulaires pour ne pas abîmer la surface et essuyez ensuite avec un chiffon sec.

Nettoyer un bois verni

Les meubles en bois verni ont été conçus pour être faciles d’entretien et cette finition est souvent privilégiée pour les produits à usage courant comme les tables basses ou les meubles TV. Son nettoyage régulier est relativement aisé et peut être fait grâce à un chiffon en microfibre humidifié ou imbibé d’un produit nettoyant doux. Toutefois, évitez les produits abrasifs pour empêcher le vernis d’être abîmé.

Pas de détachant classique

Pour les taches, les produits à base d’huile de lin et d’essence de térébenthine sont assez efficaces mais il vaut mieux éviter les détachants classiques proposés dans le commerce qui peuvent abîmer la surface du vernis. Pour traiter une rayure, il existe un produit spécial appelé simili-laque à appliquer sur un chiffon doux. Quand la rayure a disparu, lustrez la surface avec de la chamoisine.


Quel bois utilise-t-on pour un meuble industriel ?

La fabrication d’un meuble en bois nécessite de prendre en compte certains critères qui impliquent la dureté, l’esthétique, mais aussi la finition du bois. Le choix du type de bois pour vos meubles indus sera d’une grande importance. Pour les menuiseries intérieures, la résistance à l’humidité n’a qu’une importance réduite, et la plupart des essences de bois sont surtout choisies en fonction d’autres critères.

Résistance à l'humidité et dureté

Les essences de bois connaissent plusieurs classements, plus ou moins importants selon l’usage qui sera fait du bois. Les classes de 1 à 5 concernent la résistance à l’humidité. La classe 1, qui possède la lus faible résistance, peut être utilisée pour toutes les menuiseries intérieures et notamment les meubles industriels en bois. Certaines essences de la classe 2 peuvent être utilisées pour des meubles de salle de bain. Parmi ces bois, on trouve notamment l’aubier, le châtaignier, le chêne, le mélèze ou encore le pin douglas.

Différentes essences pour différentes utilisations

Les essences de bois sont aussi classées de A à D en fonction de leur dureté, du plus léger au plus dur. On choisit ces bois en fonction de l’usage qui sera fait du meuble industriel. Certaines essences très dures comme le chêne ou le wengé sont surtout réservées aux meubles faits pour durer et qui ne nécessitent pas un déplacement régulier à l’intérieur du logement.

Les meilleures essences pour des meubles résistants

La résistance d’un meuble se choisit en fonction des classes de bois, de A à D. Cette classification s’applique surtout aux parquets massifs mais peut être prise en compte pour la fabrication d’autres meubles.
Les bois de classe A, relativement légers et destinés à un usage domestique avec utilisation modérée, sont l’épicéa, le pin sylvestre ou le sapin. La classe B est plus résistante et peut parfois être utilisée pour un usage commercial. On y trouve les essences de bouleau, de châtaignier, de merisier, noyer, pin maritime, mélèze, noyer ou encore teck.

Des essences pour les meubles résistants

La classe C comprend des bois lourds et d’une extrême résistance, qui peuvent être utilisés pour fabriquer des meubles imposants comme des buffets ou des meubles de cuisine. On y trouve des bois exotiques comme l’eucalyptus, l’Iroko ou le moabi, mais aussi des essences plus proches de notre climat comme le charme, le chêne, l’érable, le frêne ou encore le hêtre. Les bois de la classe D sont rarement utilisés pour des meubles à usage domestique comme des chaises à la déco design et ne conviennent pas nécessairement pour le style industriel. Le wengé en fait toutefois partie et est parfois utilisé pour de petits meubles.

Quelle finition pour le bois ?

Les essences de bois connaissent plusieurs classements, plus ou moins importants selon l’usage qui sera fait du bois. Les classes de 1 à 5 concernent la résistance à l’humidité. La classe 1, qui possède la lus faible résistance, peut être utilisée pour toutes les menuiseries intérieures et notamment les meubles industriels. Certaines essences de la classe 2 peuvent être utilisées pour des meubles de salle de bain. Parmi ces bois, on trouve notamment l’aubier, le châtaignier, le chêne, le mélèze ou encore le pin douglas.

Le vernis

Cette matière recouvre le bois en surface et le protège contre les chocs et les rayures. L’aspect peut être brillant ou mat et l’entretien du vernis est très facile. Toutefois, si vous voulez traiter une rayure ou un choc, il est nécessaire de traiter le meuble entier.

L'huile

Les huiles de bois ne forment pas de film, mais imprègnent les fibres du bois. Les finitions peuvent être satinées ou mates et l’huile rehausse le veinage du bois. Attention, ce type de traitement est définitif, il est difficile de retrouver le bois brut en ponçant.

La cire

C’est l’une des finitions les plus naturelles, qui durcit à la surface du bois pour le protéger. Elle possède aussi l’avantage de pouvoir être colorée pour s’adapter à tous les styles. Attention toutefois, c’est l’une des finitions les plus fragiles et elle peut facilement être tachée. Mais il est possible de retirer la couche de cire pour y placer une autre finition dans le cadre d’une rénovation.